Lancement officiel du projet SALEEM le 11 décembre 2017 à Rabat, Maroc

Lancement officiel du projet SALEEM le 11 décembre 2017 à Rabat, Maroc

Le projet SALEEM (Structuration et accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant au Maghreb) a été lancé officiellement le 11 décembre 2017 à Rabat (Maroc). Cofinancé par l’Union européenne et l’ensemble des partenaires pour une durée de trois ans, le projet, coordonné par l’AUF, favorisera l’entrepreneuriat étudiant au Maroc et en Tunisie.

SALEEM a été lancé officiellement par Monsieur Mohamed ABOU SALAH , Secrétaire général au Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et de la République de Tunisie, Monsieur Slim KHALBOUS, en présence des partenaires du projet, d’acteurs majeurs de l’entrepreneuriat étudiant des différents pays concernés par le projet (Maroc, Tunisie, Belgique, France, Roumanie). Le projet a été présenté aux participants.

SALEEM favorisera l’entrepreneuriat au Maroc et en Tunisie par :

La création, en collaboration avec les ministères d’enseignement supérieur marocain et tunisien, d’un dispositif national d’étudiants entrepreneurs au sein des systèmes d’enseignement supérieur des deux pays, permettant d’intégrer un projet de création d’entreprise au parcours universitaire.
La création de pôles d’accompagnement des étudiants entrepreneurs au sein d’établissements de l’enseignement supérieur de 4 villes pilotes (Rabat, Casablanca, Tunis-Carthage et Sfax) en s’inspirant des meilleures pratiques développées en France, Belgique et Roumanie, et plus particulièrement du dispositif PEPITE France (Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat).

2 400 étudiants marocains et tunisiens, dont au moins un tiers de femmes, seront accompagnés dans leur projet de création d ‘entreprise. 400 étudiants-e-s vivant avec un handicap bénéficieront d’un accompagnement spécialisé.

SALEEM est mis en œuvre par un consortium de 14 partenaires du Maroc, de la Tunisie, de Belgique de France et de Roumanie. 18 autres partenaires associés sont également engagés dans le projet.

Prévu pour une durée de trois ans, le projet bénéfice d’un cofinancement du programme Erasmus+ de l’Union Européenne et de l’ensemble des partenaires.